header




L’OIT est née du Traité de Versailles en 1919, a survécu à la Société des Nations et a trouvé sa place au sein de la configuration onusienne où elle a apporté l’héritage et le savoir-faire du premier internationalisme. Ce colloque scientifique et pluridisciplinaire se propose d’étudier l’OIT comme l’une des organisations au sein d’un dispositif et d’un ensemble d’organisations, avec l’objectif spécifique de créer les conditions d’une paix universelle par la justice sociale. Ce faisant, l’OIT a formulé et poursuivi des idéaux de réforme sociale tout en se saisissant de manière pragmatique de questions particulières. Dans un certain nombre de domaines et pour certaines voies explorées, l’OIT a été pionnière, a composé avec de nombreux acteurs, au gré des évolutions notables et des équilibres géopolitiques.

Saisissant l’occasion de son centenaire des historiens, des sociologues, des juristes, des politistes et des économistes interrogeront les conditions de sa création, son expérience au long cours et réfléchiront aux orientations qui s’offrent à elle, en analysant les tensions entre la globalisation économique et ses objectifs d’universalité de justice sociale et de dignité du travail. Des tables rondes réunissant les partenaires sociaux, des représentants des institutions, des ministères et de l’OIT, des représentants des jeunes délégués actuels auprès de l’OIT dans un cadre tripartite, contribueront à la réflexion et aux débats d’aujourd’hui.




footer
Copyright © 2019 Ptolémée.